La Délicatesse

Les séries entre 2017 et 2022 abordent un sujet difficile qui nous touche, ma famille et moi, de très près : La démence.
Notre maman développe la maladie à corps de Lewis, et c’est comme un cauchemar qui s’invite à notre table joyeuse. Un cauchemar envahissant, terrifiant, assassin.
« D’un coup son regard se voile, part au loin. Elle se lève et s’approche de la télévision. Elle sourit. Sa main caresse le lion qui marche dans la savane. J’observe ma mère, sa folie délicate qui rend notre quotidien irréel, absurde, difficile. » (Extrait de la Caniodande, travail en cours).
Dans cette série, les objets autour du portrait de cette femme absente, représentent cette absurdité, cette confusion débordant du corps en silence.

Retour en haut